Martin Camus Mimb

Spread the love

Son histoire ressemble fort à un conte de fées. Martin Camus Mimb est devenu l’un des tout meilleurs journalistes sportifs du Cameroun et d’Afrique à force de volonté de passion et d’abnégation au travail. Frappé par la poliomyélite en bas-âge il n’a pas voulu pleurer sur son sort. Le journaliste va enchaîner les prestations remarquables dans la presse écrite, la radio puis la télévision.

L’Afrique toute entière savoure ses commentaires lors des matches de la Coupe du Monde Afrique du Sud 2010 et au Brésil en 2014. C’est le sommet pour ce passionné bien formé au commentaire des matches de football à Canal + et CFI notamment. Martin Camus Mimb est surtout connu pour avoir lancé à Douala la capitale économique du Cameroun la première radio à thématique sportive en Afrique centrale. Radio sport infos qui vient de fêter ses 5 ans achève la gestation de son premier bébé. Les « Rsi Trophées » sont le nouveau challenge du Pdg bien décidé à récompenser sur la durée les meilleurs acteurs du sport camerounais. Portrait. Ça n’arrête pas. Martin Camus Mimb a encore été récompensé. Et pas qu’une fois. Deux bonnes fois. D’abord le 28 avril 2017. Aux « Ascom Prize », la cérémonie qui récompense les meilleurs acteurs du domaine de la communication et du marketing. Le promoteur de Radio Sport Info reçoit le prix du « meilleur journaliste sportif du Cameroun ». Exactement 14 ans après avoir été sacré « Globe d’argent du meilleur journaliste de sport » aux « Globes d’or », l’événement qui à l’époque couronnait les plus méritants des acteurs du sport sur le terrain et les hommes de médias couvrant le sport.

Le journaliste Martin Camus Mimb est encore à l’honneur le 20 mai 2017, jour de la fête nationale du Cameroun. Ici c’est le président de la République du Cameroun qui salue son talent et son œuvre. Il décerne au journaliste de 44 ans la médaille de Chevalier de l’ordre de la Valeur. Le gouverneur de la région du Littoral (dont Douala est le chef-lieu) se charge d’épingler la médaille sur la poitrine de l’heureux bénéficiaire en ce jour mémorable. Tous ces lauriers et honneurs ne semblent pourtant pas de nature à griser le natif de la petite localité de Logbadjeck, située à quelques kilomètres de la grande et tentaculaire capitale économique du Cameroun, Douala. « Une distinction reste une distinction quelle qu’elle soit. Chaque fois qu’on peut reconnaître la qualité du travail qu’on fait, on se satisfait. Je suis content de recevoir des distinctions. Après je ne cours pas derrière elles non plus. J’estime que si je n’ai rien demandé mais qu’on reconnaît que je fais bien dans un secteur ou dans un domaine, pour moi c’est quelque chose d’agréable. J’étais content. Je ne peux pas bouder mon plaisir de recevoir les distinctions », réagit ce confrère qui préfère dans le même temps penser qu’il a encore beaucoup d’autres choses à faire et clamer qu’il attend encore beaucoup de distinctions. La consécration en direct d’Afrique du Sud et du Brésil

Martin Camus Mimb (de son vrai nom Martin Fleur Hiol Mimb) se montre beaucoup plus motivé lorsqu’il faut évoquer ses exploits sur les médias internationaux lors des compétitions d’envergure comme la Coupe du Monde de football. Le Camerounais a l’insigne honneur d’être choisi pour commenter les Coupes du Monde de football de 2010 en Afrique du Sud et 2014 au Brésil pour le compte de ce qui est devenu l’Union africaine de radiodiffusion (Uar).

C’est un génie du micro, un as du journalisme sportif qui représente valablement le Cameroun dans cette coupe d”Afrique au niveau du reportage en langue française.

Il a été choisi par l’Union africaine de Radiodiffusion pour le reportage des matchs de cette CAN 2019 , seul organisme habileté à diffuser les matchs de cette CAN. Ainsi, l’Afrique toute entière savoure les commentaires de Martin Camus Mimb depuis le début de cette grande messe du football africain au pays des pharaons .Il s’est révélé aux yeux du continent lors de la Coupe du Monde Afrique du Sud 2010 et au Brésil en 2014 avec des reportages flamboyants . Avec cette CAN 2019 , c’est donc la consécration pour ce journaliste formé au commentaire des matchs de football à Canal + et CFI . Proche de Samuel Eto’o , Martin Camus Mimb est aussi connu pour avoir lancé à Douala la première radio à thématique sportive en Afrique centrale.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *